Films
LR115

Prix des films nucléaires

Dosimètre radon
KODALPHA

Prix KODALPHA

Page d'accueil France

KODALPHA
13 ans d'accréditation

Films radon professionnels DOSIFILM

Gestion & législation radon

Extrait "OMS"

Accueil technique

 

 

 

 


Société DOSIRAD

 

MODE  d'EMPLOI  du  DOSIMÈTRE
RADON  KODALPHA
  (aussi appelé DOSALPHA)

Stockés à température ambiante, dans des locaux à moins de 400 Bq/m3, ces dosimètres peuvent être utilisés jusque 2 ans après réception. Ils n'ont aucune urgence ni d'emploi ni de retour à l'analyse.

Bien que surtout destiné à ceux qui posent eux-mêmes leurs propres dosimètres, le présent mode d'emploi contient quelques remarques particulières pour les utilisateurs professionnels. Il n'existe pas d'autre mode d'emploi KODALPHA spécifique aux professionnels. Par contre, il existe pour eux, un mode d'emploi spécifique des piluliers de films DOSIFILM, sur demande.

(MàJ mars 2008)

 

 

A

B

E

F

 


G, H

 

 

(Précaution éventuelle :  faire une copie de ce mode d'emploi, avant d'aller poser des dosimètres…)

A - OUVRIR le boîtier et pousser doucement le couvercle vers l'arrière jusqu'à ce que vous sentiez un déclic de verrouillage. Le boîtier reste alors ouvert (dessin A), couvercle légèrement incliné vers l'arrière, film à l'air libre. Ce film plastique rouge, sensible aux radiations, est fixé sur le couvercle. Ne pas confondre avec l'écran de protection qui ressemble à un petit miroir, collé sur le socle du boîtier.

. L'enregistrement du radon commence dès que le boîtier est ouvert et s'arrête dès qu'il est refermé. Il suffit de poser le dosimètre ouvert, sur une table, commode, buffet, etc. pendant la durée de la mesure. On peut aussi arracher le couvercle de son socle et le coller sur tout mobilier, à l'aide d'un adhésif double face. C'est en particulier le cas si on cherche à faire une mesure discrète (par exemple, en collant le couvercle sous une table, etc. ...). Ce qui permet de perdre peu ou pas de dosimètres au cours des longues durées de mesure. Dans tous les cas, il suffit d'avoir au moins 10 cm d'air libre, devant le film. Nous avons sélectionné des adhésifs prédécoupés et aisément décollés des supports après emploi. Voir les prix dégressifs des dosimètres radon KODALPHA.

B - INSCRIRE la date d'ouverture du boîtier, sur la première ligne de l'étiquette du couvercle (jour/mois/année).

C - LAISSER le dosimètre ainsi ouvert (film rouge à l'air libre) dans la pièce à contrôler.

. En pratique, ni la hauteur ni l'emplacement de pose n'influent sur le résultat de façon significative, dans une même pièce de vie. Éviter seulement les poses à proximité des entrées d'air frais, (porte donnant sur l'extérieur, filets d'air près de fenêtres peu étanches, etc.), surtout dans les grands locaux. Selon la disposition de lieux, il peut aussi se produire une "veine" d'air avec moins de radon, entre l'aspiration d'une VMC et les voies d'entrée d'air frais. Très localement, la concentration moyenne peut y être inférieure à celle observée ailleurs dans la pièce. Éviter aussi de laisser les dosimètres sur des radiateurs ou film face au soleil. Penser que pas de soleil le matin ne veut pas dire pas de soleil le soir …

. Pour le dépistage initial, notre  principale  recommandation est de contrôler 1 "local de vie" sur 2 (= local régulièrement utilisé), du (des) sous-sol et du rez-de-chaussée, pendant 1 à 2 mois, dans les conditions normales de vie. Choisissez de préférences les locaux de vie situés au-dessus de zones non contrôlées, du niveau juste en dessous. Choisissez aussi ceux qui ont une interface avec le sol.  Dans certains cas, il peut être utile de contrôler quelques locaux en étage. Voir plus de détails sur notre page "Gestion pratique du risque radon".

      Pour la plupart des maisons de particuliers, un dosimètre posé 1 mois dans la pièce de vie principale est souvent suffisante pour dépister un risque radon significatif. Le choix du salon salle à manger, est souvent le plus judicieux; parfois une chambre du rez-de-chaussée, si les habitants y dorment fenêtre fermée. Pour un premier dépistage, la mesure d'une cave n'est pas utile. Elle est trop peu souvent occupée pour représenter un risque sanitaire majeur. Mais, par curiosité, tout est permis …

      Pour les ERP (Établissement qui Reçoivent du Public) récemment concernés par une réglementation stricte, nous conseillons aux "organismes agréés" en charge de poser des dosimètres, de se conformer strictement aux normes AFNOR, arrêtés et circulaires radon (zones homogènes, hauteurs de pose, etc.). Vous trouverez ces textes (sauf AFNOR payants) dans notre longue page "gestion et législation".

. Après un dépistage positif, nos rapports d'analyse conseillent de re-contrôler simultanément chaque local à problème et tous les locaux mitoyens, même petits et peu utilisés (y compris à l'étage juste en dessous). Ces mesures comparatives de 1 à 4 semaines, sont destinées à identifier les principaux locaux "sources radon" de la zone, avant de décider de travaux éventuels. Pour une meilleure efficacité, l'idéal est de faire ces mesures en période de non-utilisation des locaux et toutes portes fermées. Les différences pièce à pièce deviennent alors très évidentes. Sinon, il faut essayer de se rapprocher de cet idéal, en donnant la consigne de bien refermer les portes derrière soi pendant la période de mesure. N'hésitez pas à demander nos conseils. Comme pour les dépistages ci-avant, dans les ERP concernés par la récente législation, les "organismes agréés" doivent strictement appliquer les procédures réglementaires.

D - EN FIN de MESURE, séparer en force, le couvercle de son socle. Ceci qui est déjà fait, si vous avez choisi de poser les dosimètres par collage avec adhésifs double face, comme indiqué ci-dessus.

E - INSCRIRE la date de fermeture du boîtier, sur la deuxième ligne de l'étiquette du couvercle (jour/mois/année). Ne jamais essayer d'essuyer les films, même poussiéreux, avant retour à l'analyse (risque de rayures).

F - COCHER éventuellement une ou plusieurs cases (1 à 10) de l'étiquette du couvercle, en guise de "codage personnel" de chaque dosimètre (repérage de bâtiments, de classes, etc...). Ces codages seront seulement reportés sur nos rapports, pour vous aider à dépouiller vos résultats.

    Ne pas oublier de garder une liste de correspondance entre les numéros des dosimètres et les locaux testés.

G - INTRODUIRE chaque couvercle (après avoir retiré les adhésifs éventuels) dans l'une des 3 cases des pochettes plastique pour le retour à l'analyse, qui vous ont été fournies. Elles protègent des expositions parasites au cours du transport. Si ces pochettes ont été égarées, vous pouvez renvoyer les boîtiers fermés entiers, mais sous enveloppe matelassée. Un film plastique peut aussi être placé contre les films, mais son épaisseur doit impérativement être supérieure à 120 microns. Les pochettes "ZIP" de 60µm ne conviennent pas du tout.

H - INSCRIRE le nom et l'adresse du destinataire des rapports d'analyse, sur l'étiquette de la pochette plastique. Elle ne sert que de contrôle, car nos ordinateurs envoient automatiquement les rapports d'analyse à l'adresse unique indiquée par notre client, dès l'achat des dosimètres.

I - PLIER le rabat de la pochette plastique, côté film, avant de l'introduire dans une enveloppe pour courrier ordinaire, pour le retour à notre laboratoire d'analyse (idem adresse de DOSIRAD). Nos anciennes petites enveloppes pré-imprimées ne sont plus toujours acceptées par la poste. Nous ne les fournissons plus. N'utiliser ni adhésif ni agrafe pour espérer mieux sécuriser la fermeture des pochettes. Avec 3 couvercles, l'enveloppe pèse moins de 20g. Pour de nombreux films, il est plus économique de regrouper les pochettes plastiques dans une seule grande enveloppe, de préférence matelassée.

    Pour les retours à l'analyse de plus de 10 dosimètres, veuillez joindre la liste papier imprimée de ces dosimètres (n°, date début, date fin). Les dates correspondent à celles qui figurent sur les étiquettes des couvercles. Ces dates sont absolument nécessaires pour l'analyse. Nous connaissons toujours les numéros des dosimètres puisqu'ils sont gravés sur les films. Quand une liste de dosimètres est jointe, la saisie des dates de pose n'est faite qu'à partir de cette liste. Aucune information éventuelle sur les lieux de pose n'est rappelée sur nos rapports. Dès lors qu'ils ont payé le tarif "PRO", il est demandé aux professionnels d'envoyer aussi une liste identique, au format Excel à 3 colonnes (n°/date1/date2), par  e-mail à notre adresse:  dosirad@wanadoo.fr.

ANALYSES :

   Entre 4 et 10 jours, après réception d'une série de dosimètres, un rapport confidentiel d'analyse hebdomadaire (courrier par défaut ou FAX, mais pas les deux) sera envoyé au destinataire unique convenu avec l'acheteur des dosimètres. Chaque page de rapport "papier" contient jusque 25 lignes, classées par ordre croissant des numéros des dosimètres. Tous les dosimètres d'un même client, reçus au cours d'une même semaine, sont groupés et classés sur un même rapport d'analyse.

   Pour plus de 10 films envoyés à l'analyse et à votre demande, les rapports d'analyse peuvent être envoyés par e-mail, au format Excel, à condition que la liste Excel demandée ci-dessus, ait été reçue par notre labo (3 colonnes simples :  numéro film / date début / date fin). Pour être comparée d'un coup d'œil, cette liste doit être identique et classée comme la liste "papier" jointe aux films envoyés à l'analyse. Cette procédure par échange d'e-mail est obligatoire pour les professionnels, dès lors qu'ils ont bénéficié des tarifs "PRO" (tarifs disponibles sur demande).

 

Chaque ligne du rapport d'analyse, contient les informations suivantes :

- le numéro du dosimètre (gravé sur le socle du boîtier et sur le film lui-même).

- les dates de début et de fin, fournies par le client, ainsi que la durée d'exposition (jours).

- le rappel des cases cochées éventuelles, de 1 à 10, pour chaque dosimètre. Plusieurs cases peuvent être cochées sur un même dosimètre. Aucun autre repérage des films et lieux de pose ne sont rappelés sur nos rapports d'analyses.

    Dans le même ordre d'idée, les professionnels peuvent ajouter une 4ième colonne de "codes à 8 digit", à la liste e-mail des films qu'ils doivent nous envoyer. Ces codes leur seront aussi rappelés sur leurs rapports d'analyse e-mail

- l'exposition totale au radon, pendant la période d'exposition, en kBq.h/m3  (1 kBq = 1000 Becquerel). Même en cas d'absence de date de pose, l'exposition est toujours disponible.

- la concentration moyenne de radon du local, en Bq/m3.   Il y a une relation simple entre "exposition" et "concentration" :

        Concentration (Bq/m3) = 1000 x Exposition (kBq.h/m3) divisée par le nombre d'heures d'exposition.

- l'incertitude relative (en %) et/ou absolue (en Bq/m3), estimée sur la mesure en Bq/m3, à ± 95% d'intervalle de confiance (écart type de 2 sigma).

- un conseil automatique, applicable après un dépistage initial (colonne "conseils" inexistante pour les rapports e-mail). Ces conseils ne sont pas destinés aux organismes agréés qui doivent suivre uniquement les normes en vigueur. Pour les remesures, aucun conseil automatique n'est possible puisque les objectifs sont très spécifiques.

 

Bien noter que notre laboratoire n'est responsable que de l'exposition (kBq.h/m3) et de l'incertitude relative en ±%.
En effet, les concentrations de radon et les erreurs absolues (± Bq/m3) dépendent des dates, qui sont de la seule responsabilité de nos clients.
Pour cette raison, en cas d'erreur ou d'absence de date, nous ne rééditons plus nos rapports mais demandons à nos clients de calculer eux-mêmes la concentration de radon, à l'aide de la formule très simple ci-dessus. Pour le "grand public", l'exposition n'est pas indiquée, mais une petite formule de calcul apparaît en "commentaire", seulement en cas de problème de date.

 

Adresser votre courrier à  dosirad@wanadoo.fr